Impact

5 conseils pour réussir son entretien d’embauche (chez Morning).

Chez Morning, nous faisons généralement passer deux entretiens aux candidats qui postulent à nos offres de job. Les entretiens se font toujours en binôme : le premier avec des opérationnels, le second avec une responsable des ressources humaines et un membre de l’équipe d’accueil (aménagement, commerce, management…). Entre ces deux entretiens, le candidat effectue un test pour évaluer ses compétences. Par exemple, s’il s’agit d’un poste d’architecte d’intérieur, la personne devra réaliser un moodboard ; un postulant à la com’ devra rédiger un joli petit article (comme celui-ci).
Quels que soient les entretiens, certaines choses sont à respecter pour maximiser ses chances. C’est pourquoi nous souhaitions vous partager ici quelques conseils très pratiques pour réussir votre entretien.

Conseil n°1 : Préparer l’entretien 
“Google et Linkedin, vos meilleurs amis !”

Cela paraît évident : à un entretien d’embauche, il ne faut pas venir les mains dans les poches. Et pourtant, certains candidats se présentent sans avoir réellement compris les activités de Morning et sans rien savoir sur la personne qu’ils vont rencontrer. 
Il est pourtant très important de vous préparer, de lire un maximum de choses sur l’entreprise (articles de presse, blogpost, site web) et prendre le temps de les digérer. Ce n’est pas Marie (DRH Morning) qui dira le contraire : “On remarque très vite les personnes qui ressortent des phrases toutes faites, sans vraiment les comprendre. C’est très important de prendre le temps de mettre les choses en perspective.”
N’hésitez pas à vous informer sur la personne que vous allez rencontrer. Pour ça, Google et Linkedin sont vos meilleurs amis. Bref, intéressez-vous sincèrement à l’entreprise dans laquelle vous postulez et aux personnes qui y travaillent.

Conseil n°2 : Rester naturel 
“Si vous êtes stressé, dites-le !”

Il est primordial de se montrer sous son vrai jour. Plus facile à dire qu’à faire quand on sait la charge de stress provoquée par un entretien. Le plus simple – si vous êtes stressé – sera d’en faire part à vos interlocuteurs plutôt que d’essayer de le cacher à tout prix. 

Marie tient à préciser un écueil à éviter : “J’essaie toujours d’être sympa pour mettre à l’aise le candidat et obtenir son naturel. Mais, il ne faut pas s’y tromper : ça reste un entretien d’embauche. Il arrive parfois que certains deviennent trop familiers. Attention à ne pas confondre le naturel et le décontracté.”
Il faudra donc éviter tous les tics de langages, les anglicismes à tout va et autres familiarités. Faites également attention à votre langage non-verbal, que ce soit avant ou pendant votre entretien. Sourire, posture, intonation, regards… Tout a une importance !


Conseil n°3 : Rebondir au cours de l’échange
La spontanéité, la meilleure façon de se présenter.”

Pour vous démarquer lors de votre entretien, faites preuve de spontanéité en créant un véritable échange avec votre interlocuteur. Rebondissez, posez des questions (oubliez les questions fermées). Il faut créer de la discussion… 
Lorsque vous évoquez vos expériences professionnelles, il faut les agrémenter d’anecdotes, d’histoires et d’exemples. Marie précise son objectif premier : “Comme je marche beaucoup au feeling et à l’instinct, je cherche impérativement à faire ressortir le naturel chez les gens. Je suis plutôt dans une logique d’échange que dans l’évaluation des compétences évaluées au premier entretien, et au cours des différents tests. » 

Conseil n°4 : Montrer de l’intérêt 
“Toujours avoir quelques questions sous le coude”

A la fin de l’entretien, il y a de bonnes chances pour que le recruteur vous demande si vous avez des questions. Ne vous laissez pas prendre au dépourvu : ayez toujours quelques questions sous le coude, même si vous l’avez déjà fait lors du précédent entretien. Cela montrera votre intérêt et permettra de relancer la discussion.
Vous pouvez rebondir sur quelque chose qui a été dit, ou, par exemple, poser des questions sur le futur de la boîte, ses perspectives ou les manières de travailler… N’hésitez pas à questionner directement la personne en face de vous : sur son rôle dans l’entreprise, son quotidien, son travail… Et si le recruteur ne vous propose pas de lui poser des questions, faites-le quand même !  

Conseil n°5 : Écrire un mail après l’entretien 
“Quelques lignes pour marquer les esprits”

Un petit bonus qui fonctionne toujours est d’avoir un retour du candidat à la sortie de son entretien. Un petit mail envoyé dans la foulée de l’entretien vous permettra de rester présent à l’esprit de votre futur potentiel employeur. Signifiez bien tout votre intérêt pour le poste et n’hésitez pas à poser d’autres questions pour prolonger l’échange.

*****

☞ Pour consulter toutes nos offres d’emplois et de stages, rdv sur notre page Welcome To The Jungle
☞ Lire aussi : Petits rituels et bonnes habitudes, la culture d’entreprise chez Morning

Marie Favre

Marie s'occupe de créer du contenu sous divers formats. Ses articles se concentrent sur l'aménagement chez Morning : espaces, design, travaux et esprit équipe, voilà ce qu'elle met en avant.