Espaces & design

Votre espace de travail peut-il être plus responsable ?

Le bureau éco-conçu Morning Le bureau éco-conçu Morning

Selon un rapport de la Banque européenne d’investissement paru en mars 2023, 67% des Français·es âgés de 20 à 29 ans considèrent l’impact climatique de leur futur employeur comme un critère important au moment de s’engager. Impossible pour cette tranche d’âge – en particulier – d’envisager une carrière au sein d’entreprises peu scrupuleuses en matière d’environnement, de respect des salariés, de diversité. 

Les organisations doivent se transformer. Dirigeants, RH et managers doivent jouer leur rôle. Quels leviers peuvent-ils activer pour relever de tels défis ? Organisation du travail, agencement de l’espace, choix des fournisseurs, etc. Nombreuses sont les pistes pour s’améliorer. Pour approcher le sujet, Hélène Bertolone (Responsable impact Morning) et Marie Barbier (DRH Morning) nous partagent quelques conseils très pratiques.

***
« L’espace de travail, une vitrine de votre engagement« 

avec Hélène Bertolone
***

Pour améliorer l’impact de votre entreprise, se préoccuper de son espace de travail constitue un bon point de départ. La nature de vos équipements, l’optimisation de vos ressources ainsi que vos pratiques au quotidien doivent refléter vos intentions. Hélène Bertolone – responsable Impact chez Morning – partage 3 conseils pour faire de son espace de travail une vitrine de votre engagement.

Conseil n°1 :
Transformez vos murs

☞ Côté exploitation
Les postes concernés sont infinis : système de ventilation naturelle (vs climatiseur), peintures « cool roof”, fournisseur d’énergie responsable, matériaux biosourcés, détecteurs de présence, ampoules led, etc. Locataires et propriétaires ne sont certes pas logés à la même enseigne, ces derniers ayant une marge de manœuvre bien plus importante. Ceci dit, les locataires peuvent aussi challenger leurs propriétaires !

☞ Côté équipement
Tous vos équipements ont un impact. Pour votre mobilier, privilégiez la seconde main ou des pièces réalisées avec des matériaux à faible impact. Instaurez le recyclage et le tri des déchets. Choisissez des fournisseurs engagés, privilégiez les certifiés B Corp. Soyez curieux, posez-leur des questions. Votre local à serveurs est aussi concerné : ventilez-le avec des aérations naturelles, vous économiserez beaucoup d’énergie. Pour la végétalisation de votre espace, tournez-vous vers aKagreen, ils sont super !

Conseil n°2 :
Optimisez vos ressources

☞ Mesure des consommations
Eau, électricité, gaz. Pour réduire vos consommations, il faut les mesurer. Une fois encore, challengez vos fournisseurs et faites jouer la concurrence. Même chose pour la transformation des déchets : exigez un retour quantifié sur les volumes triés. Rapprochez-vous des Joyeux recycleurs, de Lemon tri, ou des Alchimistes, ils font du super boulot.


☞ Partage des ressources
Avec la pratique croissante du télétravail, le taux d’occupation des bureaux diminue. En 2020, il oscillait entre 50% et 60%. Pour optimiser le ratio “postes individuels” sur “salariés présents”, les organisations adoptent le flex office. Fini les bureaux fermés et les postes attitrés, place aux espaces communs et aux mobiliers collectifs. Vous réduirez votre impact de façon significative. Lire aussi : “5 conseils pour réussir son aménagement flexoffice”.
Au-delà des ressources, les plus engagés peuvent aussi partager leurs recettes. Un partenariat avec 1% for the planet, vous permettra – par exemple – de reverser une partie de votre CA à une association protectrice de l’environnement. 

Conseil n°3 :
Diffusez les bonnes pratiques

☞ Mobilisez vos équipes
Les petits gestes du quotidien ont aussi leur importance. Diffusez les bonnes pratiques au sein de votre équipe : télécharger Ecosia – privilégier du matériel informatique reconditionné – vider régulièrement ses boites mails – favoriser la mobilité douce, etc. Mises bout à bout, toutes ces actions ont un impact.

Vous pouvez aussi vous lancer dans l’obtention de la certification B Corp – attribuée aux sociétés répondant à des exigences sociétales et environnementales élevées. Elle vous permettra d’embarquer toute votre équipe dans la fixation d’objectifs concrets, chiffrés. Lire aussi : “5 tips pour obtenir la certification B Corp”.

☞ Attirez un écosystème engagé et apprenant
En ouvrant votre espace – salle de réunion, espaces communs – à d’autres acteurs responsables, engagés, locaux, vous enrichissez votre écosystème. Certaines entités ont besoin de postes de travail, mettez votre espace libre à leur disposition si vous en avez la capacité. Organisez des événements à impact, pour votre équipe et votre communauté élargie. Votre espace de travail deviendra un vrai lieu d’échange.

Conférence lors de la semaine de l’Impact

***
« Donnez à vos collaborateurs les moyens d’impulser le changement« 

avec Marie Barbier
***

Tous les jours, j’entends les candidats me dire : “Je veux que mon boulot ait du sens, qu’il  ne soit pas en contradiction avec les enjeux de notre époque.” Face à cette réalité, je pense que les organisations doivent donner aux collaborateurs les moyens d’enclencher eux-mêmes les changements qu’ils souhaitent. 

Pour impulser l’élan, pas besoin de gros sous. Il faut de l’envie, du temps et un peu d’organisation. Pour être efficace, trois leviers me semblent pertinents : la sensibilisation de tout votre effectif, la création de (mini) dispositifs pour favoriser les initiatives et la valorisation des réalisations.

Sensibilisez votre collectif 

Responsable IT, RH, Office manager, équipe achat… Chacun peut jouer un rôle, à son échelle, avec une mention spéciale pour les responsables “achats & fournisseurs”. En revanche, tous ne sont pas forcément sensibilisés aux sujets d’impact.

Alors faites venir des formateurs, organisez des fresques du Climat ou des Ateliers 2 tonnes à la pause dej’. Par ailleurs, identifiez vos collaborateurs engagés, mettez-les en mesure d’embarquer les autres. Chez Morning, nous avons même mis en place un onboarding « impact » pour sensibiliser les nouveaux dès les premiers jours de leur arrivée. En revanche, aucune obligation ! Personne ne doit se sentir obligé.

Créez un terreau favorable aux initiatives 

Tout le monde a de bonnes idées pour améliorer les choses, encore faut-il pouvoir les réaliser. L’entreprise doit permettre ça en offrant des avantages pour booster les engagés : “congés asso”, congés entrepreneurial, jour de bénévolat, etc. Chez Morning, un collectif Impact se réunit chaque mois pour porter de nouvelles initiatives et distribuer les projets. Les initiatives sont variées : « mardi veggie », distribution de tupperwares, “repair days”, etc.  Un projet de dorloteuse d’abeilles est même en cours !

Valorisez les initiatives en interne

Communiquez vos réalisations à toute l’équipe. Sur vos murs, vos newsletters, pendant vos rassemblements. Vous valoriserez les engagés, tout en recrutant d’autres personnes. Sans même parler du boost pour votre marque employeur. Progressivement, ces initiatives pourront infuser à tous les niveaux et qui sait, intégrer la culture de votre entreprise ?

******
Vous savez à peu près tout sur les process mis en place chez Morning pour permettre à chacun d’exprimer pleinement ses potentiels. Si vous avez des idées pour enrichir le sujet, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire dans le champ ci-dessous !
***

***

Le mobilier éco-conçu par Morning
5 tips pour obtenir la certification B Corp
Travaux : 4 alternatives responsables aux matériaux classiques
☞ « Morning veut soutenir 10 solutions écoresponsables » via Le Moniteur Immo.

Sarah SONNECK

Sarah rédige des beaux contenus pour mettre en lumière nos espaces de travail, nos engagements et les engagés de cette société !