Espaces & design

Morning Bourse, un espace de travail d’exception au coeur de Paris

Morning Bourse, un bâtiment Art Déco, à l'esprit lumineux et vitaminé.

Niché au sein d’un immeuble Art Déco édifié en 1930, Morning Bourse est un espace de travail situé au 4-6 Place de la Bourse, dans le 2ème arrondissement de Paris. 

Morning Bourse bénéficie d’un emplacement de choix au cœur d’un quartier emblématique, étroitement lié à l’histoire économique et financière de la France. Situé face au mythique Palais Brongniart, ancien siège historique de la Bourse de Paris dont la construction fut ordonnée par Napoléon en 1808, ce lieu accueille aujourd’hui un espace de coworking.

Cet établissement d’exception de 4500 m2 répartis sur 7 étages peut accueillir jusqu’à 400 personnes dans des bureaux privatifs et des espaces partagés. 

Un bâtiment Art Déco et de multiples défis d’aménagement

Le bâtiment Art Déco qui abrite aujourd’hui Morning Bourse et une annexe de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a été construit en 1930 pour accueillir le siège de la prestigieuse Compagnie des Agents de Change de Paris. Cette institution a dominé la Bourse de 1801 à 1993, et son influence se reflète dans l’architecture de l’édifice. 

Malgré une rénovation en 1994, le bâtiment a vieilli et sa consommation énergétique est devenue excessive au fil des années.

Le propriétaire – Groupama Immobilier – a lancé un projet ambitieux : en faire d’ici 5 ans le premier immeuble low-tech de la capitale, visant zéro climatisation, zéro chauffage, zéro carbone, zéro déchet et zéro maintenance complexe. L’objectif visé : créer un ensemble innovant et écologique au cœur de Paris.

En attendant cette métamorphose verte, Morning a investi les lieux pour 24 mois avec un bail flexible, dans le but de redonner vie à ce patrimoine en créant un espace de coworking moderne. Morning contribue à donner une nouvelle image à l’immeuble avant sa rénovation bas carbone.

Lorsque Laura Martin, architecte chez Morning, a découvert le bâtiment, elle a été frappée par le contraste saisissant entre l’extérieur rénové et l’intérieur en l’état. Laura explique : « On s’attendait à des volumes intérieurs plus ouverts et imposants, et en fait pas du tout. » 

☞ Composer avec les contraintes du bâtiment et du projet
Le premier défi était de réduire cet écart de perception entre l’extérieur et l’intérieur du bâtiment. Si la façade en pierre de taille avait conservé son élégance Art Déco, les espaces intérieurs étaient très dégradés, avec un aménagement vieillissant typique des années 90 : faux plafonds, moquette usée, cloisons omniprésentes, absence de lumière naturelle… Ce contraste saisissant avec la beauté de la façade a demandé à l’architecte de repenser entièrement les volumes et ambiances, tout en composant avec la structure existante.

La seconde contrainte était le budget et le temps limités pour cette transformation d’envergure. Avec seulement 2 semaines pour concevoir le projet et 2 mois et demi de travaux, impossible de faire table rase du passé. Les équipes ont dû faire preuve d’ingéniosité pour conserver et réemployer un maximum d’éléments, afin de maîtriser les coûts et l’impact environnemental. 

☞ Retrouver lumière et volumes au rez-de-chaussée 
Au rez-de-chaussée, l’enjeu prioritaire était de redonner de la clarté et de la fluidité à cet espace de 300 m2 très compartimenté. Le plan d’origine révélait une enfilade de petites pièces séparées par d’innombrables cloisons et portes coupe-feu. Même les grandes verrières en façade étaient masquées par des parois en placo montant jusqu’au plafond. Tout l’enjeu était de décloisonner et faire entrer la lumière, sans pour autant tout casser.

Laura a procédé à une grosse restructuration, en supprimant les cloisons parasites et en révélant les verrières pour apporter un maximum de transparence. Mais cette « casse » sélective s’est heurtée à de nombreux défis techniques, notamment la présence de poteaux porteurs et d’éléments techniques à conserver et à intégrer dans le nouveau plan de circulation. “Un vrai jeu de Tetris pour organiser les flux et les usages !” confie l’intéressée.

L’espace d’accueil baigné de lumière avec une dominance de jaune et de bordeaux

☞ Apporter fraîcheur et confort à tous les étages
Dans les différents étages, l’enjeu était de rénover les espaces en apportant confort et modernité, sans engager de lourds travaux. L’architecte a misé sur des interventions légères mais impactantes, pour donner une impression de « comme neuf » tout en préservant l’existant. 

Peintures fraîches, nouveaux revêtements de sol faciles d’entretien, mobilier contemporain, luminaires design… Autant de touches qui rajeunissent l’espace sans tout bouleverser. Les bureaux fermés sont conservés mais agrémentés de petits salons, d’alcôves et de cabines acoustiques pour favoriser les échanges et la concentration. Quant aux espaces utiles (tisaneries, sanitaires, circulations), ils sont repensés dans un esprit pratique et chaleureux.

Le défi était d’apporter un maximum de confort et de flexibilité, sans engager de restructuration lourde des plateaux. Une approche responsable, où chaque mètre carré est optimisé de façon astucieuse.

Quant au 7ème et dernier étage qui ressemblait à un espace fantôme avec son plancher brut, le challenge était de le transformer en un lieu modulable, capable d’accueillir jusqu’à 150 personnes pour des événements d’entreprise. Cela impliquait de repenser entièrement les volumes et la circulation, d’intégrer un bar et des espaces de réception, d’habiller les terrasses, tout en mettant aux normes l’accessibilité et la sécurité incendie.

Une terrasse au calme, au dernier étage de l’immeuble

Une transformation pour gagner en lumière et coller aux usages

Dès sa première visite, Laura Martin a l’intuition qu’il faut réenchanter ce lieu en lui insufflant un esprit différent, lumineux et vitaminé. « Pour le moodboard, je suis partie sur l’idée d’un lieu central baigné de soleil, en contraste avec l’ambiance corporate un peu sombre. Le jaune s’est imposé pour apporter cette lumière et cette énergie positive dans tout l’espace », explique-t-elle.

☞ Diffuser un esprit méditerranéen pour renforcer la luminosité 

Chaque étage devient ainsi une déclinaison de ce thème solaire, avec un camaïeu de jaunes éclatants et acidulés qui inondent les murs et les mobiliers. En contrepoint, Laura a introduit un bordeaux enveloppant et profond, qui vient souligner les volumes et créer une atmosphère chaleureuse. « Ce sont deux teintes complémentaires qui se marient à merveille. Je les ai déclinées dans des nuances de rose pâle et de terracotta pour apporter de la douceur. Mon idée était de créer un dégradé harmonieux qui se déploie du rez-de-chaussée jusqu’au rooftop, sans introduire d’autres couleurs qui parasitent la lecture de l’espace. »

En écho à ces tonalités franches et vitaminées, Laura propose des matériaux bruts et naturels, signatures de l’esprit méditerranéen : bois, cannage, rotin, lin, carrelage émaillé… Autant de textures chaleureuses qui adoucissent la palette et apportent une sensation de détente. « C’est un véritable parti-pris décoratif qui tranche avec les codes de l’Art Déco, plutôt géométriques et minéraux.”

L’autre touche signature du projet est l’esprit « bijou » distillé par petites touches : des luminaires en forme de coquillage nacrés, des revêtements aux aspects dorés ou irisés, des vasques en terrazzo… Des détails précieux qui twistent l’univers méditerranéen avec une note exclusive, comme un clin d’œil au standing du quartier de la Bourse. 

☞ Détourner le mobilier existant pour transformer l’espace
Avec un budget limité et un planning serré, chaque intervention a exigé des choix astucieux. 

Impossible de passer à côté de l’imposante banquette carrelée qui structure le vaste rez-de-chaussée. Entièrement habillée d’un carrelage solaire brillant, elle permet de réfléchir la lumière et de réchauffer l’espace. « Cette pièce est massive, très impactante visuellement, mais n’a pas coûté très cher. Il s’agit d’une structure en placo habillée avec un carrelage de série. L’effet est immédiat et donne le ton dès que l’on pénètre dans l’espace. »

L’espace comptoir habillé d’un carrelage solaire brillant permet de réfléchir la lumière et de réchauffer l’espace.

Le comptoir d’accueil en béton ciré bordeaux offre un autre point d’ancrage. Là encore, Laura a choisi de détourner le mobilier existant : « Nous avons gardé la structure d’origine en stratifié gris, et l’avons habillée d’un enduit béton ciré réalisé par nos équipes. Le résultat est bluffant. On a l’impression d’un comptoir neuf et sur-mesure, pour un coût dérisoire ! »

Laura aime aussi créer des éléments plus doux et poétiques, comme des alcôves murales qui rythment les circulations. Leurs formes organiques sont soulignées par une plinthe en carrelage qui apporte une certaine légèreté à l’agencement global. Sous la grande verrière, ce sont des suspensions en papier japonais qui viennent habiller la hauteur et tamiser la lumière, pour une ambiance feutrée et apaisante.

Les détails des espaces communs qui font toute la différence

☞ Adapter les différents espaces aux usages
Au-delà de ses transformations esthétiques, le nouveau Morning Bourse se caractérise par la variété de ses espaces, pensés pour répondre à tous les modes de travail.  

Chacun des 7 étages offre des zones complémentaires, plus ou moins calmes, selon les usages. Les espaces de concentration (bureaux fermés, open spaces, alcôves) côtoient ainsi les lieux de convivialité (café, cuisine, terrasses) et de ressourcement (salle de pause, salle de sport). Cependant, toutes les pièces sont baignées de couleurs chaudes pour créer une expérience cohérente.

À l’étage -2, se trouve un véritable concentré de fonctionnalités avec de spacieuses salles de réunion, entièrement équipées pour répondre à tous les besoins. Que vous souhaitiez organiser un point d’équipe ou recevoir des clients, il suffit de les réserver. L’étage -2 abrite également un auditorium de 60 places, doté d’une scène et d’un écran de projection, prêt à accueillir tous vos événements.

Pour les adeptes du sport, notre grande salle aux tons orangés dynamisants est à la disposition de tous les collaborateurs, avec un équipement complet pour les exercices physiques.

Une salle de sport aux tons orangés entièrement équipée

Remontons maintenant au rez-de-chaussée, où vous découvrirez un espace dédié à la convivialité et aux échanges. Ici, un comptoir avec nos baristas pour vous servir un café dans un cadre lumineux et agréable. Les verrières, éléments architecturaux phares du bâtiment, inondent l’espace de lumière naturelle, créant une atmosphère propice à la discussion et au partage.

Au dernier étage, un grand salon chaleureux, parfait pour travailler seul ou en équipe, mais aussi pour recevoir des clients dans un cadre privilégié. Cet espace, initialement brut, a été aménagé avec soin, en suivant un moodboard aux tons rouges et jaunes, apportant luminosité et énergie. La terrasse attenante offre un coin calme, idéal pour une pause entre deux réunions. Baigné de lumière naturelle, cet étage incarne parfaitement l’esprit Morning Bourse : un lieu où il fait bon travailler, échanger et se ressourcer.

En quelques mois et avec des moyens contraints, l’équipe Morning a réussi à métamorphoser cet immeuble vieillissant en un espace de coworking vibrant et inspirant. On vous laisse avec le mot de la fin de Laura : “Il est possible de faire quelque chose de différent en valorisant l’existant avec style et responsabilité.”

***

Morning Trévise : un trésor caché au coeur du 9ème arrondissement.
Quelles sont les tendances de l’aménagement de bureaux ?
Le mobilier éco-conçu, par Morning.

Sarah SONNECK

Sarah rédige des beaux contenus pour mettre en lumière nos espaces de travail, nos engagements et les engagés de cette société !